capture-1w2 01

capture-1w2 02

Accueil

Le Club

L'Aikido

Documentation

Santé

Galerie

Contact

Liens

groupe2

 

Positions et saisies

L'Aikido, centré sur la défense, implique la bonne maîtrise des attaques, essentielle pour permettre au partenaire de progresser. Elles doivent être portés avec sincèrité et à une puissance compatible avec les capacités de tori.



Coups : Atemi

En aikido, on utilise :

  • Shomen uchi -  Frappe du tranchant de la main du haut vers le bas visant le sommet du crane.
    • Yokomen uchi -  Frappe du tranchant de la main en diagonale vers la carotide
  • Sokumen uchi -  Frappe du tranchant de la main en diagonale vers la carotide sur le coté opposé, coude en avant
    • Chūdan tsuki -  Coup de poin direct au ventre, se pratique en avançant la jambe du même coté.
  • Jodan tsuki -  Coup de poin direct au visage, se pratique en avançant la jambe du même coté.
    • Mae geri -  Coup de pied direct au ventre
  • Mawashi geri -  Coup de pied circulaire visant en général les cotes flottantes (peut viser la tempe)


Saisies

Katate dori

Saisie d'un poignet avec une main. Il peut s'agir d'une saisie du poignet correspondant (position gyaku hanmi, saisie du poignet gauche avec la main droite et réciproquement), ou d'une saisie croisée (position ai hanmi, saisie du poignet droit avec la main droite et réciproquement). Cette attaque est très fréquemment utilisée pour les premiers cours, car elle fixe une bonne distance de base et donne le contact initial.

Katate ryote dori - , ou morote

Saisie d'un poignet avec les deux mains. Cette attaque commence comme ai hanmi Katate dori par une saisie croisée du poignet, qui est ensuite renforcée par l'avancée de la deuxième main et de la jambe correspondante. Uke se trouve ainsi à l'extérieur de tori. Uke ayant une saisie très forte, elle oblige tori à travailler avec le bras saisi dans l'axe de son corps.

Kata dori

Saisie de l'épaule du keikogi (kimono) à l'aide d'une seule main. La saisie doit être ferme, dans l'idée de pousser tori (pour le déstabiliser) ou de le tirer (pour lui porter un coup).

Ryo kata dori

Saisie de face du keikogi au niveau des deux épaules. C'est une des attaques pour le randori.

Sode dori

Saisie de la manche de tori au niveau du coude. La distance et la mobilité du bras saisi sont intermédiaires entre Katate dori et kata dori.

Muna dori

Saisie de la doublure du keikogi à une main ou à deux mains.

Kata dori men uchi

Uke saisit d'une main l'épaule du keikogi de tori et de l'autre tente de le frapper au sommet de la tête. Selon les enseignants, ce coup peut être soit une vrai attaque, soit une parade à une feinte de coup à la tête réalisée par tori. 


 

Attaque par l'arrière : ushiro waza

Ushiro Katate dori

Uke saisit les deux poignets de tori en passant derrière lui. Un peu déroutante en apparence, cette attaque se comprend comme une réaction à un contre de tori : sur une saisie ai hanmi Katate dori, tori se décale sur le côté et sur l'arrière, exposant le flanc de uke. Celui-ci réagit en accelérant sa course et en passant derrière tori. Il lui faut alors saisir le deuxième poignet de tori afin de prévenir un coup de coude.

En position finale, uke doit être le plus près possible de tori, et tenir ses deux poignets par le bas; dans une position stable (attention à la possibilité d'un coup de tête en arrière de tori).

Ushiro hiji dori

Saisie par l'arrière des coudes (attention, des coudes, pas des manches) de tori. L'idée est la même que pour uhiro Katate dori.

Ushiro ryo kata dori 

Saisie du keikogi au niveau des deux épaules en passant par l'arrière.

Katate kubi shime

Même départ que pour ushiro Katate dori, mais la deuxième main va saisir le revers du keikogi de tori en passant autour du cou pour réaliser un étranglement.

Eri dori

Saisie du col par l'arrière. Commence comme ushiro Katate dori, la main glissant le long du bras. Le col est ensuite saisie indifféremment avec l'une ou l'autre des deux mains. De ce fait tori ne sait pas avec quelle main il est saisi.